Ostéopathe

L'ostéopathie : tout comprendre à cette médecine douce
Quand consulter un ostéopathe, comment se déroule une consultation, quel est son prix & comment se faire rembourser ? Nous répondons à toutes vos questions.

Un ostéopathe et son patient

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?
L’ostéopathie cherche à soigner et soulager des troubles du mouvement et de la mobilité grâce à des manipulations sur le système musculo-squelettique (muscles, articulations et os). Cette discipline est une des médecines non conventionnelles les plus utilisées aujourd’hui. Par “non conventionnelle”, on entend qu’elle n’est pas considérée comme “scientifique” comme les médecines traditionnelles.
L’ostéopathie a une approche holistique de l’humain, c’est-à-dire qu’elle le considère dans sa globalité au lieu de s’attacher à une zone symptomatique. Cela explique que, même pour un seul symptôme très localisé, l’ostéopathe manipule tout le corps. Il s’intéresse à l’harmonie du corps entier, en s’attardant sur 3 sphères : la musculo-squelettique, la viscérale (organes thoraciques et digestifs) et la crânienne (en y incluant le mécanisme respiratoire). Pour régler un dysfonctionnement sur une partie du corps et améliorer l’état de l’appareil locomoteur, il faut alors agir sur le corps dans son entièreté, qui est considéré comme une unité indissociable.

L’appareil musculo-squelettique est au centre de la discipline : s’il est bien aligné, tous les organes et nerfs qui sont soutenus par celui-ci seront alors en parfait état de fonctionnement. Le bien-être du corps entier et sa capacité à se mouvoir facilement sans douleur dépend donc de l’état des os, des muscles et des articulations.
Le champ d’action de l’ostéopathie est large, et peut soigner des rachialgies, lombalgies, cervicalgies (toutes concernent le mal de dos) mais aussi des céphalées (le mal de tête), douleurs gynécologiques ou encore limiter les douleurs suite à des entorses.

Quand aller voir un ostéopathe ? Comment se passe la séance ?
Les patients consultent bien souvent un ostéopathe pour un mal de dos. Quels que soient la localisation et l’intensité de la douleur, vous pouvez prendre rendez-vous chez ce spécialiste pour soulager votre mal de dos.
Il peut aussi être utile d’aller voir un ostéopathe sans avoir de symptôme très localisé : il peut avoir un rôle de prévention en agissant avant que l’appareil musculo-squelettique ne vous fasse défaut. En effet, le stress et les mauvaises positions que vous adoptez au cours de la journée peuvent fatiguer votre squelette sans que vous ne vous en rendiez compte : l’ostéopathe peut travailler sur votre posture et calmer quelques tensions.
L’ostéopathie peut aussi être efficace en post-opératoire, après des accidents ou pour les femmes enceintes, pour remettre le corps en état ou soigner des zones traumatisées.
Enfin, les ostéopathes reçoivent beaucoup de sportifs, qui fatiguent leur corps prématurément dû à leurs pratiques intensives du sport. 

La consultation ostéopathique est constituée de différents massages et palpations, principalement sur le système musculo-squelettique. Le spécialiste pourra alors identifier les tensions et les soulager. La pratique est exclusivement manuelle, les gestes sont divers : pression, torsion, élongation, etc. Ce n’est pas douloureux.

Consultation chez un ostéopathe : tarif et remboursement
La consultation d’ostéopathie est une séance d’une heure en général, ce qui permet au spécialiste de facturer à l’heure. C’est lui qui fixe son tarif, il n’y pas de tarif réglementé. En France, une séance coûte en moyenne entre 45€ à 70€ : tout dépend de l’expérience du professionnel de santé et de sa localisation.
L’ostéopathie n’est pas considérée comme une pratique médicinale à part entière, donc les consultations ne sont pas remboursées par l’Assurance Maladie. Sauf si l’ostéopathe est aussi un médecin conventionné de secteur 1 : dans ce cas-là, si vous suivez le parcours de soin (c’est-à-dire que vous consultez en ayant une ordonnance de votre médecin généraliste), la Caisse d’Assurance Maladie rembourse à hauteur de 70%.

Le métier d’ostéopathe : études, formation et salaire
L’ostéopathe n’est pas un médecin, car il pratique une médecine dite “douce”. Il doit être titulaire d’un Diplôme d'Ostéopathie (DO), qui dure 5 ans et qui se prépare après le Baccalauréat. L’établissement d'études doit être agréé par l’Etat français et le Ministère de la Santé pour avoir un diplôme valable. La formation contient des heures d’enseignement théorique mais aussi des heures de pratique clinique.
La grande majorité des ostéopathes exercent avec le statut de profession libérale, dans leur propre cabinet (ou un cabinet partagé avec d’autres médecins). Le salaire moyen d’un ostéopathe français se situe autour de €3.000 brut par mois. 

Kinésithérapie, ostéopathie : quelle différence ?
A l’inverse de l’ostéopathie qui a une approche globale du corps, la kinésithérapie se concentre uniquement sur la ou les zone(s) traumatisée(s). Le kinésithérapeute va poser un diagnostic précis et travailler sur la zone douloureuse afin de diminuer les symptômes.
Le masseur-kinésithérapeute peut utiliser les mêmes techniques manuelles que l’ostéopathe, à savoir les massages et palpations, mais pas forcément sur les mêmes zones. De plus, il peut être amené à utiliser des outils et appareils, ou faire des exercices de rééducation.
Le kiné est consulté à la suite d’un rendez-vous chez le médecin généraliste et les consultations sont remboursées par la Sécurité Sociale.
Globalement, les deux approches sont différentes mais peuvent traiter les mêmes symptômes.

Les recherches qui pourraient vous intéresser :

Ostéopathe à Paris

Ostéopathe à Lyon

Ostéopathe à Marseille

Ostéopathe à Lille

Ostéopathe à Bordeaux

Ostéopathe à Nantes

Ostéopathe à Toulouse

Ostéopathe à Nice

Ostéopathe à Strasbourg

Ostéopathe à Montpellier

Ostéopathe à Rennes

Trouvez une consultation avec un ostéopathe :

Paris Lyon Marseille Lille Bordeaux Nantes Toulouse Nice Strasbourg Montpellier Rennes